+1-438-393-4074 info@bilpstoreman.com  
Artisans d'Angkor - logo

Au fil des années, Artisans d’Angkor est devenu une véritable vitrine du savoir-faire artisanal cambodgien pour ses soieries dignes de la route de la soie!

Entrez dans l’univers des Artisans d’Angkor

De l’école aux ateliers

Artisans d’Angkor a été créé pour répondre aux besoins d’insertion professionnelle de jeunes cambodgiens issus des milieux ruraux de la région de Siem Reap.

Issu des Chantiers-Ecoles de Formation Professionnelle (CEFP), organisme créé en 1992 à l’initiative du ministère Cambodgien de l’Éducation pour donner des compétences professionnelles à une population peu scolarisée, Artisans d’Angkor poursuit aujourd’hui encore son engagement dans le domaine de l’éducation.

La compagnie propose en effet une formation gratuite à des jeunes cambodgiens âgés de 18 à 25 ans, sélectionnés sur la base de tests d’aptitude et de motivation, afin de leur enseigner les métiers de l’artisanat d’art ou de la soie. Cet apprentissage dure de 9 à 12 mois, période durant laquelle une indemnité financière leur est versée. A l’issue de leur formation, un poste leur est proposé dans les ateliers d’Artisans d’Angkor, s’ils souhaitent rejoindre la société.

Artisans d'Angkor - Fils

Un développement durable et équitable de l’artisanat d’art khmer

Au fil des années, Artisans d’Angkor est devenu une véritable vitrine du savoir-faire artisanal cambodgien pour ses soieries, ses sculptures sur pierre et sur bois, ses laques, sa polychromie et sa dinanderie.

L’entreprise emploie plus de 1 300 personnes réparties sur 38 lieux de production construits et équipés par Artisans d’Angkor dans les villages de la province de Siem Reap.

La société a été pionnière dans le domaine de la politique sociale au Cambodge, en garantissant notamment un revenu minimum, élevé pour ce secteur, une assistance médicale ainsi que de nombreux avantages sociaux.

Artisans d'Angkor - Temple

Reconnaissance d’un travail d’excellence

Artisans d’Angkor a eu le privilège d’être mandaté par une institution cambodgienne, l’Autorité pour la Protection du Site de l’Aménagement de la Région d’Angkor/Siem Reap (APSARA), pour participer à la restauration de plusieurs parties du site historique des temples d’Angkor. Entre autres projets, douze têtes de divinités et de démons ornant l’entrée sud d’Angkor Thom ont été restaurées et la représentation des Vishnu sur le site archéologique de Kbal a été reconstituée par Artisans d’Angkor.

Artisans d'Angkor - Cocon Soie

 Tissage de la soie

Le tissage de la soie est une tradition qui a été introduite au Cambodge au 13e siècle grâce à la route de la soie qui parcourait l’Asie du Sud. Ce métier est pratiqué par les femmes dans les villages sur des métiers à tisser traditionnels installés en dessous de leurs maisons sur pilotis au cours de la saison sèche, lorsque les femmes ne sont pas à travailler dans les champs.

Les tisserands commencent par le dégommage de la soie, procédé par lequel le fil peut être déroulé directement à partir des cocons de soie. Après cela, la soie est teinte. Le procédé de teinture est fait en utilisant des pigments naturels.

Un des types les plus sophistiqués de tissu de soie est le «Hôl», obtenu en utilisant la technique «ikat». Cette méthode nécessite la préparation méticuleuse du motif par la teinture du fil de trame (le fil utilisé dans la largeur du tissu). La méthode utilisée est un processus successif par lequel on commence par attacher certaines sections du fil pour ensuite le teindre avec des couleurs différentes dans des pots en argile, qui donne alors des motifs géométriques ou floraux. Les fils de soie sont ensuite tissés à la main selon un enchevêtrement complexe, ce qui produit un tissu avec de belles nuances chatoyantes.

La soie cambodgienne vient dans une variété riche de textures, de motifs et de teintes : «phamung» (tissu en soie de couleur unie), «chorebap» (brocart de soie), «hôl» (soie avec des motifs colorés) et «JF lboeuk» («hôl» combiné avec un tissu de brocart).

De nos jours, le tissage de la soie se fait dans les villages où cette tradition séculaire est toujours en vie, grâce aux femmes qui passent ce savoir-faire à la génération suivante.

Chaque création est donc une pièce unique, un témoignage de la préservation de l’histoire du Cambodge et de sa tradition de tissage de la soie.

DÉCOUVREZ LA COLLECTION ARTISANS D'ANGKOR